Err

LE RAID DES QUATRE CHATEAUX - Roman Jeunesse - Collection Signe de Piste

Fiche Lecture :

X. B. Leprince écrivait il y a près de cinquante années le premier tome de La quête fantastique, un très romantique cycle de romans scouts mêlant les sortilèges du romantisme allemand et les ressorts plus prosaïques du roman scout, et se tailla un certain succès

Comme souvent dans les mélanges, nous sommes plus souvent séduits que convaincus, la fraîcheur des premiers SDP laissant place ici à un plat tellement copieux, accumulant les recettes éprouvées par d’autres plumitifs, qu’un certain écœurement guette parfois nos estomacs, habitués à des nourritures plus légères.

Curieusement, la fascination de l’ auteur pour l’ Allemagne et la profusion de descriptions enthousiastes renvoie à l’Auberge rouge de Balzac, avec ce même talent pour évoquer le terroir en des métaphores une fois de plus très gourmandes...

On pourrait d’ ailleurs s’interroger sur cette fascination des auteurs de la collection pour la civilisation allemande, de Dalens à Foncine en passant par Labat et bien d’ autres, indépendamment de toute connotation idéologique ou politique. Le fait que la maison-mère, Alsatia, soit précisément alsacienne fournit une clé, mais ce n’est qu’un aspect de ce phénomène. Seul Michel Tournier, en littérature générale, partage cet engouement et cette culture germanique devenu rare en France...

On rencontre dans cette histoire des raiders-scouts chevauchant des motos, des sociétés secrètes, l’ombre de Louis II de Bavière, des patrouilles internationales, un lourd secret accablant les épaules d’un (encore un!) aristocrate adolescent, Bruno von Wieseneck, fils d’un as de la Luftwaffee descendu au-dessus de Malte...bref, du pur SDP !!! 
L’ auteur, militaire de carrière, se piquait aussi d’ ésotérisme un peu limite, et produisit des ouvrages étranges, mêlant prospective et divagations, histoire et interprétations fantaisistes.
Dans la collection, il écrivait également sous le nom d’Éric Muraise ( Cavaliers des ténèbres, Karakoulé), et de Jim Cobbler (Arizona story, La Bête sans nom).

Curieusement, si les anciens raffolent de ses romans, Leprince est rarement cité de prime abord parmi les grands auteurs de la collection: son œuvre, quantitativement importante, aurait-elle vieillie? Ou bien serait-elle aussi victime de ce que nous nommerons "la malédiction raiders” qui veut que les écrivains ayant pondus des romans raiders finissent dans l’oubli et l’ anonymat ? 
Après Pierre Labat et son magnifique "Deux rubans noirs” sombrant dans les poubelles de l’histoire littéraire , XB Leprince et sa "Quête fantastique” ?

Analyse d'Alain Jamot - 2018
X.B. LEPRINCE
Parutions :

Editions Alsatia - 1955 - Signe de Piste n°83 
(première édition)
Editions Epi - 1979 - Nouveau Signe de Piste n°99

Editions DELAHAYE - 2018 - Signe de Piste n°71


Signe de Piste - Editions Delahaye
Actuellement indisponible !

Signe de Piste - Editions Delahaye


Résumé :

Quelques années après la guerre qui a ravagé l'Europe, des scouts venus de différents autrefois ennemis se retrouvent en Bavière pour un "jamboree" (rassemblement international). Des patrouilles composés d'équipages mixtes tri-nationaux s'affronteront au cours s'un grand jeu dont le thème sera un raid entre 4 châteaux mythiques du roi poète romantique Louis II de Bavière, avec énigmes à déchiffrer pour découvrir 4 trésors et épreuves à surmonter. Mais toutes les embûches font-elles partie du jeu? Certaines auraient-elles un lien, près d'un siècle plus tard, avec une mystérieuse mission qu'aurait confié Louis II à son page dont le descendant fait partie de la patrouille des Hirondelles (composée de scouts allemands, irlandais et français)?