Les meilleurs romans d’aventure et d’amitié : univers scout, marine, chevalerie… une collection mythique de littérature jeunesse !

Signe de Piste, c'est également un Réseau entre les lecteurs, les auteurs, les illustrateurs...

Tu as entre 11 et 16 ans et tu es au collège ou au lycée ?

TU es le point de départ et le moteur du réseau Signe de Piste : sans toi, le réseau n'existe pas !

Le réseau Signe de Piste est la nouvelle application collaborative autour de la collection Signe de Piste. Auteurs, illustrateurs et lecteurs peuvent y interagir librement, en toute sécurité, dans l'esprit des romans

Rejoins-nous et reçois un Signe de Piste gratuitement !

Si tu n'as pas de roman Signe de Piste chez toi et tu souhaites lire ton premier roman, rejoins-nous et nous t'adresserons ton premier roman !

Reste connecté sur les réseaux sociaux

La dernière chronique : note et/ou vidéo

Dubreuil inscrit dans son roman comme un petit rappel des récits des grands voyages du 17e au 19e siècle, à la fois images des pays visités mais aussi prétextes aux aventures extraordinaires des personnages. 

Envoie-nous ton texte ou ta vidéo !

Tu as lu un Roman Signe de Piste et tu souhaites faire partager en quelques mots ce que tu as aimé, en quoi ce récit t'a interpellé ...

Envoie nous ton texte (entre 30 et 50 lignes), après relecture, celui-ci sera mis en ligne sur ce site, mais également sur les Réseaux sociaux. Tu pourras à ton tour, le liker et le partager à tes amis, si tu le souhaites !

Signe de Piste, un genre littéraire nouveau, au même titre que le polar, la SF ou le fantastique :

- pas de super héros à l'américaine, mais des héros de l'âge du lecteur, semblables à lui

- des situations exceptionnelles, mais toujours vraisemblables ;

- des sujets très variés : le roman scout, point de départ et ‘'marque de fabrique'', ne représente que 10 % des romans publiés. Les autres sont des récits d'aventures, des romans psychologiques ou sociaux, des récits historiques ou maritimes, de la SF, des sujets d'actualité brûlants. Par contre, les valeurs incarnées par les héros sont bien celles du scoutisme, présent en filigrane dans l'ensemble de la collection : loyauté, dévouement, courage, générosité, débrouillardise, persévérance ... c'est sans doute ce qui fait qu'une image scoute reste collée à la collection. Mais il s'agit, plus simplement, des valeurs humanistes ;

- une grande qualité littéraire. C'est l'aspect le plus méconnu de la collection. Les romans ne sont pas écrits à la va-vite, et surtout pas en fonction d'un gabarit maison, comme cela se pratique couramment... Foncine, Dalens, Larigaudie, Ferney, Valbert, et tant d'autres, sont d'authentiques écrivains. Signe de Piste a aussi été le terrain d'entraînement de Bertrand Poirot-Delpech, Jean Favier (historien médiéviste devenu Directeur des Archives Nationales et Président de la BNF), ou encore du comédien Philippe Avron.- audace des sujets abordés: le nazisme y est décrit, analysé, décortiqué dès le début des années 50-60 dans des récits bouleversants («Manfred», «Les Enfants perdus», ‘'La Fuite'') quand d'autres se cantonaient aux récits de guerre héroïques et stéréotypés. Même chose pour les crimes du stalinisme («Les Enfants de Budapest», 1959), la guerre d'Algérie («José Mohammed», 1955), le génocide khmer rouge («Le Banian écarlate», 1986, d'Edith Lesprit), la résistance afghane («La Caravane de l'espoir» 1986, de Gérard Viguié), les crises du Soudan et du Darfour («Les Chemins du Ouaddaï», 2006).

Tout en divertissant, Signe de Piste témoigne, traque la vérité, dénonce les injustices et fait oeuvre de paix et de justice, selon le voeu de Baden-Powell.

En cela, Signe de Piste a marqué les 70 dernières années, en faisant rêver les jeunes à de fabuleuses aventures tout en les entraînant à la découverte d'eux-mêmes, du monde et de la vie. C'est ce qui explique son exceptionnelle longévité et son étonnante modernité.

Agnès Fénart, revient sur les fondamentaux de l’esprit qui a toujours animé la collection Signe de Piste, et les illustrations de Pierre Joubert :

- des récits forts, sans concession, qui sentent le feu de camp, la poussière de la route ou la fraîcheur des nuits à la belle étoile…

- le goût de l’Aventure, qu’elle se déroule en bas de chez soi, dans la forêt d’à-côté, ou à des milliers de kilomètres, dans des contrées obscures ou hostiles, hier, aujourd’hui ou demain…

- des livres qui, de 1937 à nos jours, font se côtoyer des classiques du roman scout et des textes contemporains, en prise avec l’époque…

- des romans héroïques, car on ne peut vivre sans héros, sans modèles, surtout lorsque l’on grandit…

- enfin une esthétique unique, fascinante, séduisante, sans équivalent, où la perfection du dessin, la maîtrise des coloris, la vivacité du mouvement capté répondent à des dialogues truculents, des scènes poignantes, des péripéties infinies dans un style toujours percutant...